Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada et ONU Femmes sont les hôtes d'une conférence pour promouvoir l'autonomisation économique des femmes

Le 21 septembre 2011

NEW YORK — Aujourd'hui, l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, et Michelle Bachelet, secrétaire générale adjointe et directrice exécutive d'ONU Femmes, ont annoncé que le Canada et ONU Femmes seront les hôtes d'une conférence sur l'autonomisation économique des femmes qui se déroulera à Ottawa du 3 au 5 octobre 2011.

La conférence portera sur les façons d'ouvrir les économies à la pleine participation des femmes, ainsi que sur les outils dont les femmes ont besoin pour saisir ces possibilités économiques. La participation équitable des femmes aux activités économiques ne fait pas qu'aider les femmes elles-mêmes; elle peut également aider des collectivités entières à se sortir de la pauvreté. Les résultats de la conférence orienteront les activités et la planification de l'ACDI et d'ONU Femmes.

« Notre gouvernement comprend que la pleine participation des femmes est nécessaire à une croissance économique et à un progrès social à long terme durables », a déclaré la ministre Oda. « Cette conférence réunira un groupe diversifié de femmes et d'hommes, et leurs discussions permettront de trouver des moyens concrets pour les femmes de participer à l'économie, et de renforcer leur sécurité économique et leurs droits. Cette conférence permettra tant à l'ACDI qu'à ONU Femmes de fournir des programmes plus efficaces, et de mettre des outils dans les mains des femmes partout dans le monde. »

« Les données montrent que l'amélioration de l'autonomisation économique des femmes n'est pas seulement cruciale à l'atteinte de l'égalité entre les sexes, elle stimule également les économies nationales », a ajouté la secrétaire générale adjointe et directrice exécutive, Michelle Bachelet. « Cet événement important favorisera le dialogue et l'action des leaders, des praticiens du développement international et des innovateurs issus d'une variété de secteurs en vue de promouvoir l'égalité entre les sexes et la prospérité pour toutes les femmes — pour aujourd'hui et pour demain. »

La conférence réunira une centaine de participants invités représentant un large éventail d'idées, de compétences et d'expertise. Elle fournira aux entrepreneurs, aux penseurs et aux décideurs tant de pays en développement que de pays développés un forum qui leur permettra d'échanger et de déterminer des étapes pratiques en vue de s'attaquer à la question de l'évolution des besoins des femmes à l'échelle internationale.

En plus de mener les discussions, des invités de marque partageront leurs idées et connaissances: Mme Naila Kabeer, chercheure à l'Institut d'études sur le développement de l'Université du Sussex; Mme Marie Dialo, fondatrice et propriétaire de PhytoPharma, au Sénégal; M. Bunker Roy, fondateur du Barefoot College, une organisation non gouvernementale qui forme des travailleuses dans les collectivités rurales. Mme Kabeer, spécialiste reconnue de l'égalité entre les sexes et du développement, a publié de nombreux ouvrages sur la pauvreté, l'exclusion sociale et la problématique hommes-femmes dans le cadre du marché du travail. Mme Dialo est une entrepreneure sénégalaise qui met à profit son expertise en pharmacologie et le savoir autochtone traditionnel pour enseigner aux femmes à produire du beurre de karité de qualité et à accéder aux marchés internationaux. M. Roy a pour sa part reçu plusieurs prix, dont celui de la Fondation Schwab pour l'entreprenariat social, qui soulignent la qualité de son travail.

Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la conférence.

Comunicado de prensa

— 30 —

Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiche d'information

Le 21 septembre 2011

Conférence sur l'autonomisation économique des femmes

La conférence

La conférence se déroulera à Ottawa du 3 au 5 octobre 2011. Une centaine de participants ont été invités par l'ACDI et ONU Femmes afin de représenter un éventail de chercheurs, d'entrepreneurs et de décideurs, avec une forte représentation des pays en développement. Les plénières de la conférence seront retransmises par webdiffusion afin que le plus large auditoire possible puisse bénéficier de la conférence.

La conférence fait fond sur l'engagement de l'ACDI à faire de l'égalité entre les femmes et les hommes un thème transversal de l'ensemble de ses programmes et ses politiques, en particulier dans la mise en œuvre de sa Stratégie de croissance économique durable. Cette stratégie met notamment l'accent sur l'amélioration de l'accès des femmes aux services financiers et à la formation à l'entrepreneuriat, ainsi que sur l'élimination des obstacles à l'entrepreneuriat et à l'emploi des femmes sur le marché du travail structuré.

ONU Femmes préconise l'autonomisation économique des femmes parce qu'elle constitue l'un des droits des femmes ainsi qu'une énorme contribution au développement pour les sociétés et les économies. ONU Femmes encourage les pays à adopter des lois et des politiques qui augmentent l'accès des femmes aux ressources économiques, et à établir des services qui soutiennent des moyens de subsistance durables.

La conférence comporte trois thèmes :

  • investir dans les fondements de l'autonomisation économique, de la sécurité économique et des droits des femmes
  • investir dans des moyens concrets pour soutenir les entrepreneures, et de créer plus d'emplois de meilleure qualité pour les femmes;
  • Investir dans le leadership économique des femmes pour l'avenir

Le Canada et ONU Femmes

Le Canada appuie fermement ONU Femmes, une entité créée en janvier 2011. En octobre 2010, le Canada a été l'un des premiers pays à annoncer son soutien financier à la nouvelle organisation. La contribution du Canada, de 10 millions de dollars, aide à relever les défis auxquels font face les femmes, y compris la violence contre celles-ci, la paix et la sécurité dans les situations de conflit, et le manque de possibilités économiques, d'actifs et de ressources.

À propos de l'ACDI

Au Canada, l'ACDI est le principal organisme responsable de l'aide publique au développement. Conformément au Plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide, l'ACDI travaille à rendre l'aide canadienne plus efficace, plus ciblée et plus transparente. L'un des trois thèmes prioritaires de l'Agence consiste à favoriser une croissance économique durable.

Les thèmes prioritaires de l'ACDI mettent l'accent sur les principaux défis auxquels les pays partenaires sont confrontés afin que l'aide du Canada donne des résultats concrets. Les thèmes prioritaires sont appuyés par trois thèmes transversaux, dont celui de la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes.

À propos d'ONU Femmes

En juillet 2010, l'Assemblée générale des Nations Unies a créé ONU Femmes, l'entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Ce faisant, les États membres ont pris des dispositions historiques pour accélérer les objectifs de l'Organisation liés à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. La création d'ONU Femmes s'inscrit dans le cadre de la réforme de l'ONU qui vise à regrouper les ressources et les mandats pour en accentuer l'impact.

ONU Femmes a principalement pour rôle :

  • d'appuyer des organes intergouvernementaux, tels que la Commission de la condition de la femme, dans l'élaboration de politiques, de règles et de normes mondiales;
  • d'aider les États membres à appliquer ces règles, et est prêt à fournir un appui technique et financier approprié aux pays qui le demandent et à forger des partenariats performants avec la société civile;
  • de demander des comptes au système des Nations Unies sur ses propres engagements en faveur de l'égalité des sexes, avec notamment un suivi régulier des progrès enregistrés dans l'ensemble du système.

Fidèle à la vision de l'égalité pour tous et pour toutes inscrite dans la Charte des Nations Unies, ONU Femmes œuvre, entre autres, pour :

  • l'élimination de toute discrimination à l'encontre des femmes et des filles;
  • l'autonomisation des femmes;
  • l'égalité entre les femmes et les hommes en tant que partenaires et bénéficiaires du développement, des droits de l'homme, de l'action humanitaire, de la paix et de la sécurité.

Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter le site ONU Femmes.