Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

UNICEF

Table des matières

© ACDI-CIDA/Jean-François Leblanc

Aperçu

L'UNICEF œuvre pour améliorer les conditions sociales et économiques des enfants en leur donnant un meilleur accès aux soins de santé, à l'eau potable, à la nourriture et à l'éducation, en les protégeant de la violence et des mauvais traitements et en leur fournissant une aide d'urgence en cas de catastrophe.

Le Canada est l'un des principaux pays qui soutiennent l'UNICEF depuis sa création en 1946. L'organisation est présente dans plus de 150 pays en développement.

Le Canada siège au Conseil d'administration de l'UNICEF, qui est constitué de 36 membres permutants.

Le Canada appuie les programmes de l'UNICEF qui visent à améliorer la vie des enfants. Par exemple, en Afghanistan, le Canada a collaboré étroitement avec l'UNICEF pour éradiquer la polio en fournissant des millions de vaccins. En Colombie, la collaboration a permis de renforcer la protection des enfants. De plus, le Canada appuie l'Initiative catalytique pour sauver un million de vies, un projet mettant à contribution plusieurs donateurs et dont le but consiste à réduire la mortalité chez les enfants en Afrique.

Priorités

Le mandat de l'UNICEF correspond étroitement à deux des priorités thématiques du Canada : assurer l'avenir des enfants et des jeunes et accroître la sécurité alimentaire.

Les enfants et les jeunes

Compte tenu de l'importance qu'il accorde à la santé, à l'éducation et à la protection des enfants, l'UNICEF est l'un des partenaires clés du Canada. Cette collaboration permet d'assurer un avenir meilleur aux enfants et aux jeunes, d'améliorer la survie des enfants, la sécurité maternelle, la qualité de l'éducation et la sûreté des enfants et des jeunes.

Sécurité alimentaire

L'UNICEF contribue à la sécurité alimentaire par ses activités liées à la santé et à la nutrition ainsi que par ses importants programmes humanitaires. L'UNICEF met l'accent sur la distribution de suppléments de vitamine A à des enfants de moins de cinq ans et sur d'autres interventions qui sauvent des vies, ce qui contribue à la stratégie qui vise à répondre aux besoins nutritionnels des plus vulnérables. L'UNICEF joue aussi un rôle primordial pour assurer l'approvisionnement en eau potable.

Stratégie de collaboration avec l'UNICEF

Le travail en matière de développement international du Canada avec l'UNICEF est axé sur les quatre objectifs stratégiques suivants :

  1. Aider l'UNICEF à élargir son champ d'action afin d'inclure les enfants et les jeunes les plus vulnérables et ceux qui sont le plus en manque d'aide, en faisant ce qui suit :
    • Continuer d'intensifier les interventions à fortes répercussions en matière de santé et de nutrition qui ont le plus de retombées sur la survie et le développement de l'enfant;
    • Réduire les inégalités entre les femmes et les hommes et améliorer l'accès des enfants les plus vulnérables et en manque d'aide à une éducation de base, en plus d'encourager leur participation à l'école et l'achèvement de leur éducation;
    • Réduire les risques et la vulnérabilité des adolescents à l'égard du VIH/sida en élargissant l'accès à de l'information sexospécifiques, à des ressources et à des services préventifs, ainsi qu'en favorisant l'utilisation de ces outils;
    • Accélérer la mise en œuvre de la Stratégie sur la protection de l'enfance;
    • Effectuer la collecte et l'analyse d'un plus grand nombre de données non regroupées selon le sexe et l'âge de façon à cibler davantage de groupes vulnérables.
  2. Appuyer les efforts de l'UNICEF pour une collaboration plus stratégique et plus efficace avec ses partenaires et les autres organismes des Nations Unies afin d'améliorer la viabilité à long terme des résultats des programmes destinés aux enfants et aux jeunes.
  3. Aider à renforcer la capacité d'intervention de l'UNICEF en cas de crise humanitaire, par exemple en augmentant le savoir-faire technique, les aptitudes sur le terrain et les stocks d'inventaire et en tenant compte des facteurs environnementaux durant les crises, surtout dans le contexte des interventions liées aux catastrophes naturelles et à la fourniture d'eau et de services sanitaires.
  4. Encourager l'UNICEF à jouer un rôle plus actif dans la réforme des Nations Unies afin que ses programmes soient cohérents, coordonnés et ciblés. Il lui faut donc :
    • renforcer les programmes conjoints et améliorer les mécanismes de coordination nationale;
    • entreprendre une évaluation et élaborer un plan stratégique pour donner un aperçu clair de la répartition des tâches de chaque secteur d'intervention de l'UNICEF avec d'autres organisations;
    • faire la promotion des initiatives globales de l'UNICEF pour harmoniser les pratiques opérationnelles.

Réalisations

En 2011, grâce au soutien du Canada et d'autres donateurs, l'UNICEF a permis de :

  • intervenir à la suite de 292 situations humanitaires dans 80 pays;
  • fournir du soutien à plus de 11 600 enfants auparavant associés à des forces ou à des groupes armés afin qu'ils puissent retourner dans leur famille et leur collectivité;
  • fournir des médicaments antirétroviraux à 48 % des femmes séropositives dans le monde, afin de prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant;
  • renforcer les systèmes de protection des enfants (les mécanismes destinés à protéger les enfants contre la violence, l'exploitation et les mauvais traitements) dans plus de 120 pays;
  • aider les pays à lutter contre la malnutrition et la maladie en fournissant de la vitamine A à 350 millions de personnes et en vaccinant 10 millions d'enfants contre la rougeole;
  • contribuer à élargir la portée des programmes nationaux de protection sociale dans 93 pays, et à faire en sorte qu'une place plus importante soit accordée aux enfants dans les plans et les budgets nationaux de développement dans 102 pays.

Note : documents fournis dans un format de rechange

Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.