Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants : le soutien aux centres de santé de la Tanzanie

  • Format FLV, 22,5 Mo - 2 m 45 s

Transcription

Selon l'Organisation mondiale de la santé, 500 000 femmes meurent chaque année de complications liées à la grossesse ou à l'accouchement, et 9 millions d'enfants meurent avant l'âge de 5 ans.

En Tanzanie, l'accès à des soins de santé est difficile. Environ 90 % de la population doit parcourir 10 kilomètres pour en obtenir. Sans suivi ni intervention appropriée, les femmes enceintes et les jeunes enfants sont extrêmement vulnérables.

Dans la pièce où je me trouve, il y a une mère qui a accouché la nuit dernière, en route vers l'hôpital. Nous avons besoin de donner à la mère des soins de qualité pendant la grossesse, pendant l'accouchement et après l'accouchement.

Cette dame a donné naissance en chemin — ce n'est pas souhaitable.

En fait, elle aurait pu accoucher au centre et bénéficier ainsi de services d'accompagnement pendant l'accouchement.

Par l'entremise du fonds commun pour la santé, l'ACDI contribue à rendre les services de santé plus accessibles aux mères et aux enfants :

  • assistance à l'accouchement
  • vaccination des bébés
  • suivis de croissance
  • suivis de grossesse
  • éducation sur la santé
  • traitement de maladies communes telles que l'anémie

Je suis venue trois fois à cette clinique pour recevoir des soins prénataux.

J'ai bénéficié de vos services tout au long de ma grossesse.

On m'a donné des médicaments quand j'étais malade, et aussi des comprimés pour prévenir l'anémie.

J'ai reçu de bons services à la clinique, jusqu'à mon accouchement.

J'ai accouché sans problème et en toute sécurité.

C'est ainsi que l'ACDI soutient la Tanzanie dans ses efforts pour réduire le nombre de décès chez les mères et les jeunes enfants.

Veiller à leur santé est porteur d'espoir.

Deux des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies visent à améliorer la santé maternelle et de réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans d'ici 2015.

À l'occasion du Sommet du G-8 de 2010, le Canada fait de la santé des mères et des enfants sa principale priorité en matière de développement.